Accueil Angleterre Changements dans la Premiership suite aux manifestations contre le racisme

Changements dans la Premiership suite aux manifestations contre le racisme

73
0

Nouvelles avant le début de la meilleure ligue du monde. Les joueurs de la Premier League uniquement pliera le genou contre le racisme lors de certains matches cette saison, et non plus avant chaque match comme auparavant, ont déclaré les capitaines dans une déclaration commune mercredi.

Dans la note, « réaffirment leur engagement à lutter contre le racisme et toute forme de discrimination« Ils sont soutenus par la Premiership, qui, avec les clubs, s’engage à continuer à faire avancer leur campagne ».Pas de place pour le racisme » ( » pas de place pour le racisme « ).

Les capitaines précisent qu’à partir de maintenant ils utiliseront « périodes spécifiques« pour se mettre à genoux et faire passer le message que « Le racisme n’a pas sa place dans le football ou dans la société.« .

Lire aussi :  Jefferson Lerma et Luis Suárez, historiques ! Aux côtés de Messi et Neymar

Ainsi, les joueurs s’agenouilleront lors des matchs d’ouverture de la saison, ceux consacrés à « Pas de place pour le racisme » en octobre et mars, les matchs du Boxing Day (le 26 décembre), à la fin de la saison et lors des finales de la FA Cup et de l’EFL Cup.

« Nous avons décidé de choisir des moments significatifs pour nous agenouiller pendant la saison afin de souligner notre unité contre toutes les formes de racisme.et, ce faisant, nous continuons à faire preuve de solidarité pour une cause commune », déclarent les capitaines.

Lire aussi :  Luis Sinisterra a le feu vert : ce pourrait être son premier match

« Nous restons fermement engagés dans l’éradication des préjugés raciaux et la création d’une société inclusive avec le respect et l’égalité des chances pour tous.« , ajoutent-ils.

Les capitaines des premières équipes indiquent qu’ils vont faire un don. 238 000 livres (285.000 Euros) à une série de clubs de jeunes sélectionnésà partir du produit de 119 000 livres 119 000 (environ 142 000 euros) de redevances pour la vente de T-shirts avec l’insigne « No Room For Racism » sur la manche. et une contribution du même montant de la part du Premier ministre.

Article précédentLa bannière controversée de Luis Díaz en finale de la Ligue des champions a provoqué des troubles.
Article suivantMauvaises affaires ? Revanche ? Un attaquant onéreux quitte le FC Barcelone gratuitement