Accueil UEFA Le Bayern Munich n’a pas souffert avec Lewandowski : victoire sur Barcelone

Le Bayern Munich n’a pas souffert avec Lewandowski : victoire sur Barcelone

12
0

Le Bayern Munich et le FC Barcelone, quel que soit le stade où ils s’affrontent, seront un match qui ne manquera pas de retenir l’attention des amateurs de football. Le souvenir de la récente domination des Bavarois dans les derniers affrontements en Ligue des champions a fait monter la tension, en y ajoutant l’investissement millionnaire des Culés, sur le marché des transferts, pour conserver Robert Lewandowski.

Ni le Polonais, ni la quantité d’options générées n’ont suffi à contrecarrer l’efficacité de la machine bavaroise. Le Bayern Munich s’est imposé 2-0, avec des buts de Lucas Hernández et Leroy Sané.

Le match a commencé avec beaucoup d’intensité et une approche offensive des deux équipes. Les premiers buts sont venus de Barcelone, qui a essayé de battre le but de Neuer avec Pedri, à mi-distance, mais le gardien était exceptionnel et le but n’a pas aidé non plus. Cette entrée en matière pour les Culés a montré le meilleur de leur côté offensif.

Lewandowski a essayé à deux reprises, aux 16e et 21e minutes, ratant l’un sous le but et l’autre, avec l’intervention de Neuer, et Dembelé a échoué, mais le but n’était pas le meilleur, malgré la percée de la zone défensive des Bavarois. Il s’en est fallu de peu pour que le Bayern soit à la hauteur, face à la bonne approche de Xavi en zone défensive.

Lire aussi :  Chelsea a un besoin urgent d'une saison ? Thomas Tuchel ne semble pas prêt

Une action de Davies sur Dembelé a suscité la controverse. Le défenseur canadien a fait tomber l’attaquant français à l’entrée de la surface. Le replay a montré le coup, malgré cela, le VAR n’a pas appelé le défenseur central, en cas d’une éventuelle révision.

Lorsque le Bayern a eu l’occasion de pénétrer dans le but barcelonais, il l’a fait, même s’il n’a pas eu la même précision qu’à l’accoutumée, laissant le tout à un imposant début de seconde période.

Le coup de sifflet a retenti et Barcelone a récupéré le ballon, Rapinha a fait face à la moitié de terrain adverse et a tiré un coup, qu’il a presque mis au fond. À la 50e minute, le Bayern Munich a marqué le premier but du match. Sur un coup de pied de coin tiré par Müller, Lucas Hernández a gagné la position et a permis aux Bavarois de célébrer.

Il n’a pas fallu plus de cinq minutes à l’équipe de Nagelsman pour sortir le ballon de l’arrière, où presque toute l’équipe a joué le ballon, en partant de l’arrière et en se positionnant, pour trouver les espaces nécessaires. Musiala s’échappait avec rapidité et servait Sané, qui marquait d’une belle manière devant Ter Stegen.

Lire aussi :  Liverpool dans un possible groupe de la mort : attendez le tirage au sort de la Ligue des champions

Barcelone cherchait à réagir, mais la finition de Ferrán Torres n’était pas dans l’air du temps, écrasant le ballon sur le poteau, avec la perspective de faire entrer Lewandowski. Xavi a fait bouger le tableau à la 80e minute, en faisant entrer Ansu Fati et Kessie, pour tenter de trouver l’égalisation.

Lewandowski n’a pas été autorisé à respirer, Upamecano et Kimmich, fondamentaux dans chaque action du Polonais, évitant une action dangereuse.
Torres tente à nouveau de marquer, mais la bonne anticipation des défenseurs bavarois est parfaite, pour éviter la chute du but de Neuer. Le Bayern Munich continue avec un bilan parfait de six points sur six possibles. Barcelone reste à la deuxième place, avec les mêmes points que l’Inter Milan.

Les Allemands rencontreront le Viktoria Plzen, tandis que les Espagnols feront de même contre l’Inter Milan.

Article précédentFrancfort coule Marseille en Ligue des Champions : Borré et Suárez
Article suivantUne victoire agonisante sauve Liverpool en Ligue des Champions : l’Ajax tourmente Diaz