Accueil Espagne L’histoire sans fin de Frenkie de Jong ! Sa continuité est toujours...

L’histoire sans fin de Frenkie de Jong ! Sa continuité est toujours remise en question

5
0

L’entraîneur, Xavi Hernandez, ne sait pas si Frenkie de Jong va rester ; le président, Joan Laporta, aimerait qu’il continue, mais pas à n’importe quel prix, c’est pourquoi l’avenir du milieu de terrain néerlandais, selon ResultatsduSport.com, est dans l’air, surtout à cause du coût pour les caisses des Bleu et Blanc.

Et c’est que Frenkie, avec un contrat jusqu’en juin 2026, facturera jusqu’à cette date 88,58 millions d’euros brut, sans compter les primes pour le titre, comme l’a révélé il y a quelques semaines le journal ‘Marca’.

De Jong recevra 73 millions d’euros fixes (18+18+18+18+19) et 15,58 en prime de fidélité (2,88+9,7+0+3). Chacune des quatre saisons a dans son contrat en plus une prime de titre de 3,25 millions d’euros.

Et ces montants sont actuellement inabordables pour Barcelone. « Je ne sais pas s’il va rester. Il reste encore beaucoup de temps à passer et beaucoup de choses peuvent arriver. Pour le moment, il fait partie de l’équipe comme tout le monde », a déclaré Xavi après le dernier match de la tournée américaine contre les New York Red Bulls.

« Si le mettre au poste de défenseur central est un signal pour qu’il parte ? Je n’ai pas besoin d’envoyer des signaux sur le terrain, car je m’adresse directement aux joueurs », a souligné l’entraîneur.

Ce ne sont pas seulement ses émoluments qui jouent contre Frenkie de Jong, mais aussi ses performances depuis son arrivée à Barcelone à l’été 2019.

Lire aussi :  Barcelone et une signature plus qu'impossible ? Voici ce que dit Joan Laporta

Le Barça a payé près de 86 millions d’euros pour lui, pour l’un des joueurs appelés à marquer une ère au Camp Nou, mais ses performances ont suscité des doutes. En 138 matchs joués, il a marqué 13 buts et délivré 17 passes décisives, des chiffres qui renforcent l’idée que Frenkie n’est pas un joueur décisif, et que son salaire n’est pas à la hauteur de ses chiffres.

« Le dernier quart du terrain est celui qui condamne Frenkie. Dans les trois premiers quarts du terrain, c’est un joueur très valable, mais dans le dernier quart, il perd beaucoup », assure-t-on à ResultatsduSport.com du club bleu et blanc.

Le Néerlandais marque peu (4,3 par saison) et arrive peu (5,6 passes décisives par saison au Barça) pour ce qu’il reçoit du Barça. Il est certain que si son salaire était différent, personne au club ne remettrait en cause sa continuité, mais c’est le cas maintenant.

La situation est donc complexe. Tout passe par une réduction ou un au revoir et dans les prochains jours, l’avenir du Néerlandais sera sûrement décidé.

Par conviction, il accepterait sûrement l’offre de Manchester United, dirigée par Erik ten Hag, son entraîneur à l’Ajax, qui ferait du milieu de terrain la nouvelle idole d’Old Trafford, car le style « box-to-box » de Frenkie de Jong s’adapterait très bien à la « Premiership ».

Lire aussi :  Le Rayo a confirmé la signature d'un intérêt pour Falcao : compagnie ou concurrence ?

Mais United ne jouera pas la Ligue des champions l’année prochaine et c’est un inconvénient majeur pour accepter l’offre. C’est à ce moment-là que Chelsea entre en jeu et doit faire un nouveau coup sur le marché, après les signatures de Raheem Sterling et Kalidou Koulibaly.

Il y a quelques semaines, le nouveau propriétaire des Blues, Todd Boehly, a rencontré Joan Laporta à Barcelone. Le Barça s’intéresse à César Azpilicueta et Marcos Alonso, mais le nom de Frenkie de Jong est également au centre des conversations.

Chelsea a les ressources financières et Frenkie doit décider : accepter une baisse de salaire et rester au Barça, accepter l’offre de United et rejoindre le Ten Hag sans pouvoir jouer la Ligue des champions, ou accepter l’offre de Chelsea ?

Le FC Barcelone veut résoudre ce problème le plus rapidement possible et il se donne du temps cette semaine, car il a une idée claire de ce que serait le remplaçant de De Jong s’il parvient à le vendre pour un minimum de 80 millions. Son nom : Bernardo Silva.

ResultatsduSport.com

Article précédentLa folie de Lewandowski, comment il sera présenté au Camp Nou
Article suivantDu grand joyau du FC Barcelone à la MLS à 22 ans.