Accueil Angleterre Liverpool n’est pas brillant mais Luis Díaz l’est : mortel en Premier...

Liverpool n’est pas brillant mais Luis Díaz l’est : mortel en Premier League et en Ligue des champions.

9
0

Les statistiques ne laissent aucun doute : au milieu du début de saison chancelant de Liverpool, Luis Diaz est l’homme décisif, celui qui se distingue le plus et celui qui semble avoir la rébellion nécessaire pour surmonter le marasme.

Le Colombien, auteur de 4 buts en 9 matches cette saison, figure au-dessus de plusieurs joueurs vedettes dans le classement des meilleurs dribbleurs du championnat anglais, le meilleur au monde.

Les données révèlent qu’il est l’homme le plus efficace dans la zone dangereuse de l’adversaire, avec une efficacité de 77,7 %, un chiffre qui ressort des 7 succès sur 9 tentatives de cette manière en Premier League, selon les données officielles du tournoi. Son plus proche rival est Wilfried Zaha (Crystal Palace) avec six, suivi d’Allan Saint-Maximin (Newcastle) avec cinq.

Lire aussi :  Erling Haaland, le "monstre" norvégien incurable : voici ce qu'on en dit.

Comme si cela ne suffisait pas, Diaz est dans le top 10, plus précisément à la sixième place, du tableau qui enregistre les passes progressives reçues (42), possède le troisième plus grand nombre de touches à l’intérieur de la surface (38), le quatrième plus grand nombre de duels offensifs (92), le quatrième plus grand nombre de dégagements (82) et le deuxième plus grand nombre de cartons provoqués (4), ce qui témoigne de la difficulté pour les adversaires de le mettre hors course.

Mais ce n’est pas seulement en Premier League que le Colombien se distingue. Selon les statistiques de la Ligue des champions, seul le Portugais Jota du Celtic le bat au nombre de dribbles dans la zone dangereuse (6), car avec les mêmes 3 tentatives réussies, le Colombien est à égalité avec Kylian Mbappé (PSG) et Robert Lewandowski (FC Barcelone).

Lire aussi :  Newcastle "vacciné" et Liverpool revient de l'arrière avec du caractère : voir les buts

Il est clair que Diaz fait son travail avec une performance de haut niveau, maintenant il ne reste plus qu’à Liverpool de sauter dans son wagon et que les matchs ronds redeviennent la norme. En attendant, ces dribbles diaboliques seront au service de l’équipe nationale colombienne, qui l’a inclus dans sa convocation pour les matchs amicaux contre le Guatemala (24 septembre) et le Mexique (27).

Article précédentJuan Cuadrado n’est même pas sur le banc : regardez Monza vs Juventus LIVE
Article suivantJohan Mojica attend sa chance : Villarreal vs Séville EN DIRECT