Accueil Bundesliga Paulo Dybala a révélé les difficultés de la Juve : les choses...

Paulo Dybala a révélé les difficultés de la Juve : les choses ne se passaient pas bien

5
0

Un adieu de Paulo Dybala que même lui n’attendait pas. Il ne voulait pas quitter la Juventus, mais dans sa longue procédure de renouvellement, il était temps de quitter les rangs du club turinois et de chercher de nouveaux airs. La Serie A le voulait avec deux clubs, l’Inter Milan, rival classique du club turinois, et la Roma, qui finalement, s’est attaché les services de Dybala.

Paulo Dybala doit retrouver son meilleur niveau, celui qu’il a montré pendant de nombreuses années à la Juventus. Et, sans aucun doute, il veut gagner une place dans l’équipe nationale argentine pour la prochaine Coupe du monde. Il s’entraîne actuellement avec l’Albiceleste pendant le camp d’entraînement de la FIFA et espère devenir un joueur clé pour Lionel Scaloni. Dans une interview accordée à ESPN, il a expliqué comment il a perçu ce changement de décor, mais pas de ligue.

Lire aussi :  Mourinho n'a pas de chance : sa recrue vedette se blesse gravement.

Lors du dernier jour de match avant la pause de l’équipe nationale, il n’a pas pu être sur le terrain en raison d’une fatigue musculaire et a déclaré qu’il n’était pas à 100% pour participer au match. À propos du passage de la Juventus à la Roma, il a déclaré : « À Rome, je suis de retour en tant que protagoniste. Les dernières années à la Juve n’ont pas été faciles, un changement d’air m’a fait du bien. Mourinho m’a appelé et en quelques minutes j’ai pris ma décision. Lui, ainsi que le directeur sportif, m’ont parlé du projet et de la volonté de continuer à gagner comme ils l’ont fait l’année dernière. Être un protagoniste dans une équipe comme celle-ci m’a beaucoup aidé ».

Lire aussi :  Mise à jour de la Serie A italienne : le hors-jeu devient semi-automatique

Il a également révélé les détails de ce grand accueil dans la capitale italienne. Avec une foule de fans, Paulo Dybala a été reçu de la meilleure façon possible, « l’accueil des fans ? C’était inhabituel. Quand tu entres dans le stade, tu es avec tes coéquipiers, moi j’étais là tout seul. Cela ne m’était jamais arrivé auparavant. Les supporters de la Roma sont semblables aux supporters argentins en termes de passion. C’est différent des fans de la Juve, plus comme les fans argentins. Ils sont vraiment fous. Ils ont une belle folie, je ressens cette affection. Pour eux, les Roms passent en premier, avant la famille. Ils vivent du football comme nous.

Article précédentLewandowski était-il proche du Real Madrid ? Le Pôle s’est ouvert
Article suivantEden Hazard émet des doutes sur son avenir au Real Madrid : « C’est délicat ».